Quand on élève des animaux, qu'on les voit naitre et grandir, il est un moment que l'on redoute un peu... c'est le temps de la séparation. Ces derniers jours ont été rythmés par le départ de nombreux animaux avec toujours une pointe de nostalgie voire de tristesse.

Il y eut tout d'abord les séparations joyeuses, celles qui sont dans l'ordre des choses... Tous les chiots de Dina, notre femelle épagneul breton ont maintenant rejoint leurs nouvelles familles. Pour certains, avec qui nous avions tissés des liens plus proches, ce n'est pas sans quelques larmes que la séparation eut lieu... mais tous ont trouvés des maîtres adorables et la peine fût de courte durée.

DSC07059DSC07127

Neige, la petite chèvre naine blanche de Blanchette et Martin, a elle aussi trouvé un nouveau foyer où elle fera la joie de petits enfants...et de leurs parents.

DSC06677

Et puis, il y eut les séparations à contre coeur...celles pour qui c'est la raison qui l'emporte . Emma et ses chevreaux ont rejoint une nouvelle maison. Déjà l'année dernière, nous avons eu du mal à nous approvisionner en foin pour l'hiver. Et cette année, avec la sécheresse qui sévit, nous craignons que la situation soit encore plus critique. Nous nous sommes donc résigné à diminuer la taille du troupeau.

DSC06669

Et enfin les séparations pour toujours, celles que nous n'avions pas prévu mais que la vie a décidé. Un beau matin, nous avons trouvé notre petit bruant rescapé mort dans sa boite près du nid. Sa mort est un mystère c'est arrivé tout d'un coup sans signe annonciateur. Le renard nous a fait de nouvelles visites en pleine journée, emmenant avec lui notre poule Coucou de Rennes et une cane de Rouen...

DSC07170