Depuis le week-end dernier, d'adorables petites boules de duvets sont venues grossir les rangs de nos volailles.  Tous les ans nous programmons des couvées artificielles de races bien précises et sélectionnées (Barbezieux, Janzé, Houdan...). Mais la nature a du bon et, passé les périodes de reproduction décidées, nous laissons les mariages se faire et les petits métissés se développer et voir le jour quand nos poules le décident. Si bien que les surprises sont toujours au rendez vous ! Nous aimons avoir une basse cour variée et les mélanges sont toujours intéressants. Les petits sont ici tous issus d'un papa Janzé mais sont tous différents. Nous pensions que le noir aller ressortir massivement mais non, nos gâtinaises ont donné des poussins blancs avec quelques petites tâches noires !

DSC07611

DSC07599

La poule couve pendant 21 jours. Pendant cette période, elle s'alimente très peu et semble être dans son monde, imperturbable. Nous avons plusieurs poules occupées à couver, nous les avons donc mises à l'écart dans un poulailler spécial, ici appelé "pioupiouterie", autrement dit la maternité. Quelques jours avant l'éclosion, la poule s'éveille et tous ses sens sont en alerte. Elle communique déjà avec ses petits alors qu'ils sont encore dans l'oeuf. On dit qu'elle "cloque". Et c'est sûrement cette communication très précoce entre la mère et son petit qui fait toute la différence entre les petits nés sous la poule et ceux nés en couveuse.

24 à 48 heures après la naisance du premier poussin, la poule quitte le nid, d'où l'importance d'isoler la poule couveuse pour éviter que les autres viennent pondre dans le nid. Les oeufs couvés et donc développés n'iraient pas à terme et les petits seraient perdus inutilement.


Poule parlant à ses petits prêts à éclore par jardindessources

Même si l'incubation artificielle est pratique car elle permet de maitriser la période d'élevage, rien ne vaut la méthode naturelle. L'élevage des poussins, aussi intéressant soit il, prend beaucoup de temps entre le nettoyage de l'éleveuse, la nourriture, etc... La poule veille sur ses petits d'une manière exemplaire, elle  leur prodigue chaleur et réconfort, les initie à leur vie de poule de plein air. Quand on élève les poussins des deux manières, on se rend bien compte qu'on aura beau faire, les poussins élevés par leur mère, ont un bien meilleur départ dans la vie !