Cette nuit, pour la première fois dans notre famille, la petite souris est passée... cette petite souris était très attendue, c'est donc avec beaucoup de bienveillance que nous l'avons accueillie !

souris

Pourtant, ce n'était pas chose facile pour elle, car les souris, même si nous ne nous livrons pas à une traque sans relâche, ne sont pas les bienvenues à la maison, ni au poulailler, ni même au potager...

A notre arrivée, les souris dansaient joyeusement dans le grenier et  les débarras, faisant fi du grain rouge empoisonné que les anciens propriétaires avaient laissé. Mais chez nous point de poison dans la maison : trop dangereux pour les enfants et les autres animaux.

Nous avons donc adopté Balthazar, un beau chat très bon chasseur mais quelque peu dépassé par la tâche à accomplir. Il reçoit pourtant beaucoup d'aide des animaux sauvages tels que les chouettes ou les couleuvres qui chassent à l'occasion dans le jardin.

DSC07211

Mais Balthazar n'a pas accès au poulailler, vous comprendrez aisément pourquoi (les poussins notamment sont une proie bien facile à chasser...), et les souris se faisaient une joie d'accéder au buffet à volonté que constituait les oeufs et le grain. Non contentes de cette profusion de nourriture, elles avaient également investit la serre et grignotaient nos plus belles tomates... Nous avons donc truffé la serre de pièges à souris !

Dès les premières prises, nous nous sommes demandés que faire de toutes ces souris mortes et nous en avons donné une ou deux aux poules pour voir si elles aimaient ça, après tout les poules ne rechignent pas devant un peu de viande... et elles adorent ça..; à se battre pour savoir qui emporterait le festin !

DSC06581

Nos poules ont alors vite compris ce qu'est une souris et quel met délicieux elle constitue ! Depuis elles sont devenues leur pire cauchemard, encore plus efficace que notre chat : plus une souris ne traine au poulailer et nos poules les chassent même dans le jardin !